La spiruline, meilleur apport en fer pour lutter contre l’anémie

Le fer est un élément important pour la santé humaine. Il est nécessaire au transport et à l’utilisation de l’oxygène.

La carence en fer peut être à l’origine de nombreux symptômes dont l’anémie.

La spiruline de Manjolive est riche en fer. C'est une solution naturelle très intéressante pour lutter contre l’anémie

 

La spiruline a l’avantage d’être très bien assimilée, de ne pas provoquer de douleurs abdominales et d’apporter en plus de nombreux autres nutriments et de nombreux autres bienfaits pour votre santé.

La carence en fer ou anémie, c’est quoi ?

La carence en fer est souvent à l’origine de l’anémie.

L’anémie est une baisse anormale du taux d’hémoglobine dans le sang. 

L’hémoglobine est présente dans les globules rouges et leur permet de transporter l’oxygène vers les organes et le cerveau.

Les causes de l’anémie peuvent être multiples mais la carence en fer est la plus fréquente.

C’est ce qu’on appelle l’anémie ferriprive.

La carence en fer va provoquer une insuffisance de production des globules rouges et de l’hémoglobine.

 

D’autres facteurs peuvent provoquer ou aggraver l’anémie : des pertes de sang trop importantes, une maladie inflammatoire ou une maladie de la moelle osseuse par exemple.

Cette carence peut provoquer de la fatigue, des maux de tête, des vertiges, un essoufflement et avoir d’autres conséquences sur la santé.

 

LES FEMMES ET LES ENFANTS SONT LES PLUS TOUCHÉS

Le manque de fer (ou carence en fer) est la principale cause d’anémie en Occident et dans le Monde.

  • Plus d’1,5 milliards d’humains en souffrent.
  • Les femmes sont les plus concernées, puis les enfants. 
  • En France, seuls 1,8 % des hommes sont anémiés contre 8,8 % des femmes, et dans 75 % des cas la cause est un manque de fer.
  • En France, la carence en fer touche jusqu’à 32 % des femmes de 25 à 44 ans (non ménopausées).
  • On atteint 44 % chez les jeunes filles de 15 à 17 ans, soit presque la moitié des adolescentes françaises.
  • Chez les enfants, 31 % des petites filles de 7 à 11 ans et 20 % des petits garçons sont concernés.

Parmi les femmes, les femmes enceintes sont les plus touchées, surtout en fin de grossesse. En effet, avec la croissance du fœtus et l’augmentation du volume sanguin leurs besoins en fer augmentent considérablement et les apports sont souvent insuffisants.

 

Comment faire remonter son taux de fer naturellement ?

Une fois la carence fer identifiée, on se demande en général comment faire remonter le fer rapidement. On recherche alors une cure de fer naturel ou un complément alimentaire de type complément fer naturel.

La meilleure manière de prévenir l’anémie, c’est d’abord de consommer régulièrement des aliments naturellement riches en fer.  

Une fois la carence installée par contre, une supplémentation va être nécessaire. 

La meilleure façon de faire remonter son taux de fer rapidement et naturellement, sans effets secondaires, peut être de faire une cure de spiruline.  

 

Est-ce que la spiruline contient beaucoup de fer ?

Oui, la spiruline contient beaucoup de fer et il a l’avantage d’être très bien assimilé.

Au-delà des compléments alimentaires généralement prescrits, la spiruline se révèle être une excellente alliée pour remonter son taux de fer rapidement (et son taux hémoglobine) de manière complètement naturelle et souvent beaucoup plus rapide et efficace que les compléments vendus en pharmacie, sans effets secondaires.

En plus le fer de la spiruline présente une très bonne tolérance et une excellente assimilation.

 

Spiruline Fer : un aliment très riche

La spiruline est un super aliment très riche en nutriments et très riche en fer

Cette algue est considérée comme l’aliment le plus complet sur Terre, juste après le lait maternel.

Nous la cultivons en France, à Manjolive, de manière écologique pour obtenir une spiruline de grande qualité, très agréable à consommer. Notre spiruline est analysée chaque année sur sa teneur en fer et les résultats se trouvent entre 52,3 et 66,7 mg de fer pour 100g de spiruline.

 

Nous allons comparer ci-dessous les aliments connus pour leur richesse en fer et différentes spirulines.

 

SPIRULINE FER : TABLEAU COMPARATIF ALIMENTS RICHES EN FER

Source : ANSES / ciqual.anses.fr et Analyses COFRAC

 

Aliment analysé Teneur moyenne en fer en mg pour 100g
   
thym séché 124 mg
basilic séché 89,8 mg
spiruline Manjolive 66,7 mg
sang de boeuf cru 46,5 mg
persil 38 mg
spiruline import (ANSES) 28,5 mg 
boudin noir sauté 22,8 mg
moule de Méditerranée 10,9 mg
clam, praire, palourde 9,67 mg
boeuf braisé 5,9 mg
levure alimentaire 4,1 mg
blé dur, entier, cru 3,51 mg
boeuf, steack haché 5%MG 2,83 mg
farine de blé tendre ou froment T150 2,7 mg
lentilles vertes crues 6,3 mg
épinard cru 3,61 mg
lentilles vertes cuites 2,45 mg
épinard cuit 2,14 mg
spiruline fer popeye

 

La spiruline de Manjolive, cultivée en France, contient deux fois plus de fer que les chiffres annoncés par l’ANSES (28,5mg). 

Il faut dire que les chiffres de l’ANSES sont obtenus sur des spirulines industrielles de grandes marques, qui sont des produits d’importation souvent de mauvaise qualité.

 

Ce taux de fer est déjà supérieur à la plupart des aliments connus pour leur teneur élevée en fer comme le boudin noir (22,8mg), les lentilles vertes  (2,45mg) ou les fameux épinards de Popeye (3,61mg).

 

Peut-être bien d’ailleurs que Popeye ne consommait en fait pas tant d’épinards que cela, mais plutôt…

 

... de la spiruline !

 

Spiruline fer, testé et approuvé par Popeye ;)

Quel type de fer dans la spiruline ?

On pose souvent la question de la bonne assimilation du fer de la spiruline.

La spiruline au contraire est très bien assimilée par l’organisme et ses nutriments sont très bio disponibles, même s’il ne s’agit pas d’un produit animal !

 

En effet, on distingue : 

  • fer héminique, contenu dans les produits animaux
  • fer non héminique, contenu dans les produits végétaux et les produits laitiers

 

Quel est le fer le mieux assimilé ?

On considère en général que le fer d’origine végétale est moins bien assimilé que le fer issu des produits animaux.

En effet, le fer héminique (animal donc) est absorbé à 25 % en moyenne alors que le fer non héminique (non animal) n’est absorbé qu’à 10 % en moyenne.

Or la spiruline fait exception à cette réalité ! 

Cela tombe bien car ce qui nous intéresse avec le fer de la spiruline c'est qu'il soit bien assimilé et transformé en ferritine.

 

 

SPIRULINE ET FERRITINE

Une étude publiée en 2001 a démontré que l’absorption du fer de la spiruline et sa transformation en ferritine est équivalente à l’absorption du fer d’origine animale, avec une assimilation supérieur de 27 % pour la spiruline et la viande de bœuf par rapport à la levure et la farine de blé.

 

Le fer de la spiruline est donc très bien assimilé, même si cette micro algue est un aliment végétal (et vegan) et très écologique à produire !

 

Spiruline et ferritine, le duo gagnant pour combattre l'anémie (même sans consommer de viande!)

 

POURQUOI LE FER DE LA SPIRULINE EST MIEUX ASSIMILÉ ?

 

Le Dr Vidalo explique la bonne assimilation du fer de la spiruline : 

 

" Une autre étude (1) menée expérimentalement sur des rats carencés en fer a démontré que ceux qui consommaient de la spiruline avaient une assimilation du fer de 60% supérieure à ceux du groupe qui recevait une autre source de supplément en fer.

 

Une précédente étude (2) japonaise sur des jeunes femmes anémiées pour cause de régime alimentaire trop restrictif pour garder la ligne indique que autre grammes de spiruline par jour après chaque repas ont suffi à faire disparaître l'anémie.

 

Une enquête grecque (3) sur des athlètes des deux sexes confirme une augmentation des réserves de fer au bout de deux mois de prise de spiruline.

Le fer de l'algue bleue est deux fois plus assimilable que celui trouvé dans la plupart des légumineuses et des viandes.  Il semble que ce soit la phycocyanine - le pigment bleu - qui en facilite l'assimilation en formant des complexes solubles avec le fer et les autres minéraux pendant la digestion (4)."

 

 

LE FER DE LA SPIRULINE EST SANS EFFETS SECONDAIRES

Pour lutter contre l’anémie, une complémentation en fer est souvent prescrite, en général sous forme de Tardyféron.

Or ce complément est parfois mal toléré et provoque souvent des douleurs abdominales et d’autres effets secondaires.

Comme nous l’avons vu, le fer de la spiruline est bien assimilé.

La spiruline est un aliment naturel (même si elle est aussi considérée en France comme un complément alimentaire, surtout sous la forme de comprimés). Elle peut donc être consommée par tous, tout au long de la vie et tout au long de l’année sans aucun risque. Elle est souvent consommée sous forme de cure de 2 ou 3 mois.

Elle ne présente aucun effet secondaire, et ne devrait pas provoquer de douleurs abdominales ou autres.

 

ET PAS QUE DU FER !

En plus de l’apport en fer la spiruline vous apportera de nombreuses vitamines, oligo-éléments, et beaucoup de protéines, avec tous les acides aminés essentiels.

Cet apport nutritionnel vous apportera de nombreux bienfaits : tonus et vitalité, lutter contre la fatigue,  système immunitaire renforcé, anti-oxydants, etc.

 

Quelle spiruline choisir pour le fer?

Pour être sûr.e de remonter rapidement votre taux de ferritine, choisissez une spiruline de qualité.

 

1. UNE SPIRULINE CULTIVÉE EN FRANCE

Votre spiruline doit être cultivée en France, ce qui vous garantira une spiruline séchée à basse température et un bon contrôle du produit.

Attention aux mentions abusives telles que « fabriqué en France » « Made in France » et autres drapeaux français qui cachent trop souvent de la spiruline d’importation chinoise ou indienne seulement transformée en France, même s’il s’agit de spiruline bio

 

2. UNE SPIRULINE RICHE EN FER, VRAIMENT!

Votre spiruline doit être vraiment riche en fer. Comme nous l’avons vu plus haut, la teneur en fer peut aller du simple au double selon l’origine de la spiruline. Exigez des teneurs élevées (40mg/100g minimum) prouvées par des analyses indépendantes. A Manjolive, nos analyses révèlent des taux particulièrement élevés de fer dans notre spiruline et sont disponibles en toute transparence sur notre site. 

 

3. EN PAILLETTES OU EN COMPRIMÉS

Pour la forme, vous pouvez choisir entre paillettes et comprimés, selon si vous préférez l’intégrer à votre alimentation ou la prendre avec un verre d’eau. Cela n’aura pas d’influence sur la bonne absorption du fer vitamine.

 

Comment prendre la spiruline pour le fer?

Pour être sûr.e de bénéficier d’un maximum de fer présent dans la spiruline, voici nos conseils.

 

1. CONSOMMEZ UNE DOSE SUFFISANTE DE SPIRULINE

A titre préventif, 3g de spiruline par jour suffisent, soit 1 cuillère à café de paillettes ou 6 comprimés de 500mg.

Si vous êtes en carence avérée, 5 à 6g de spiruline par jour sont nécessaires, soit 2 cuillères à café de paillettes ou 10 à 12 comprimés.

Nous vous conseillons d’augmenter progressivement votre consommation jusqu’à atteindre la dose qui vous convient.

Vous pouvez répartir les prises entre les différents repas, même si en général on prend plutôt la spiruline le matin et le midi.

 

2. PRENEZ DE LA VITAMINE C

La vitamine C, ou acide ascorbique, est nécessaire pour bien fixer le fer, or la spiruline n’en contient pas (contrairement à ce qu’écrivent certains sites qui ne connaissent pas le produit qu’ils vendent!).

Il est donc fortement recommandé de consommer la spiruline en même temps qu’une source de vitamine C, avec des apports alimentaires comme l’orange, le kiwi ou le jus de citron.

Vous pouvez bien sûr aussi faire tout simplement une cure de vitamine C en même temps que votre cure de spiruline, sous forme d’acérola bio par exemple.

Attention, l’organisme ne sachant ni la synthétiser, ni la stocker, il est important d’en consommer tous les jours.

 

3. CONTRÔLEZ L’EFFICACITÉ DE LA CURE

Au bout d’un premier mois de cure, vous devriez commencer à ressentir les bienfaits spiruline sur votre fatigue notamment. Si vous étiez en carence, une cure de 3 mois sera sans doute nécessaire.

Le mieux est bien sûr de vous faire suivre par votre médecin et de faire contrôler par une analyse sanguine votre taux de ferritine.

Une fois un taux normal retrouvé, vous pourrez baisser votre consommation de spiruline ou refaire une cure quand vous en ressentirez le besoin.

 

Consultez notre article dédié pour tout savoir sur la posologie de la spiruline et son dosage.

Spiruline, fer et grossesse

La grossesse est souvent synonyme de fatigue et de carence en fer.

La spiruline est une excellent apport nutritionnel avant, pendant et après la grossesse.

Elle permet de lutter contre la fatigue et diverses carences.

Au Tchad, les femmes Konembous qui consomment traditionnellement la spiruline au quotidien, doublent leurs doses pendant la grossesse et l’allaitement.

En plus du fer, elle vous apportera de nombreuses vitamines et oligo éléments.

 

SPIRULINE ET VITAMINE B9 OU ACIDE FOLIQUE

La spiruline contient de la vitamine B9 ou acide folique mais en petites quantités.

Elle ne peut donc pas être considérée comme un apport suffisant en acide folique, qui est un élément indispensable pour éviter des malformations graves de l’embryon.

Nous conseillons donc vivement aux femmes de se supplémenter en acide folique comme le conseillent les médecins avant et pendant la grossesse. C’est tout à fait compatible avec une cure de spiruline ;)

 

Quand ne doit-on pas prendre de la spiruline ?

Si vous avez un taux de ferritine trop élevé, il est déconseillé de prendre de la spiruline. Elle peut aussi être contre-indiquée pour les personnes sous traitement anti-coagulant de type AVK (car elle contient de la vitamine K) ou celles souffrant de phénylcétonurie.

De manière générale, en cas de doute ou de maladie particulière, consultez toujours votre médecin.

En dehors de contre-indications avérées, la spiruline est compatible avec tout type d'alimentation ou de compléments alimentaires.

 

Etudes citées : 

(1) Ph.D. Phyllis E. Johnson, Ph.D. L. Elliot Shubert, Availability of iron to rats from spirulina, a blue-green alga, Nutrition Research 6, 85-94, 1986

(2) Takeuchi, T : Clinical experiences of administration of spirulina to patients with hypochronic anemia, Tokyo Medical and Dental Univ, Japan 1978.

(3) Trojancanec Z et al. : Influence of extensive training on the number of erythrocytes and hemoglobin level and its correction, Faculty of Medicine, Skopje, Macedonia, 1998

(4) Jassby A. : Spirulina: a model for microalgae as human food. Algae and human affaires, Cambridge University Press, 1988